Dal 21 marzo al 21 giugno 2016 a Firenze, Roma, Napoli, Palermo, Padova

Éclipse de Soleil de 1870

L’éclipse de soleil du 22 décembre 1870 a pu être observée en bonne partie à Greenwich, et la réduction des observations a prouvé que les erreurs des tables de la lune de Hansen étaient petites, et sensiblement les mêmes près de la conjonction que dans les autres parties de l’orbite lunaire.
Cette éclipse devant être totale, pendant environ deux demiminutes, sur les rives occidentales de la mer Méditerranée, a donné lieu à plusieurs expéditions scientifiques considérables pour aller l’y observer, comme cela avait eu lieu déjà, à peu près dans la même région, lors de l’éclipse totale du 18 juillet 1860.

CoronaSolarWillard-Brothers

Comparazione delle fotografie della totalità dell’Eclisse ottenute da Willard a Xeres de la Frontera e da Brother a Siracusa

La principale de ces expéditions, munie d’un grand nombre d’instruments appropriés aux diverses recherches, est partie par le vaisseau anglais l’Urgent, pour débarquer des astronomes en quatre stations, savoir en Sicile, à Cadix, à Gibraltar et à Oran. MM. Lockyer, Huggins, Carpenter et Tyndall en faisaient partie, et le professeur Adams les a rejoints à Naples avec d’autres personnes. Lord Lindsay, avec quelques habiles observateurs, s’est rendu de son côté à Cadix avec un appareil photographique complet. Il y a eu aussi une expédition d’astronomes des États-Unis d’Amérique, qui se sont établis en Sicile sous la direction du professeur Pierce et en Espagne sous celle du professeur Winlock. M. Janssen a réussi à quitter en ballon Paris assiégé, pour aller observer l’éclipse à Oran. Les pères Secchi et Denza, MM. Cacciatore, Blaserna et Donati l’ont observée à Augusta et Terra Nova en Sicile, le père Serpieri en Calabre; le professeur Roscoe et M. de Schio sont montés sur l’Etna dans la même intention, MM. Weiss et Oppolzer se sont rendus à Tunis pour le même but.

Malheureusement, outre un accident grave qu’a éprouvé le navire la Psyche, amenant une partie de l’expédition anglaise près des côtes de Sicile, le temps a été généralement peu favorable aux observations, et des nuages ont plus ou moins obscurci le ciel pendant la durée de l’éclipse. Cependant, lord Lindsay et MM. Wilard et Brothers ont obtenu de bonnes photographies pendant l’éclipse totale, et la couronne lumineuse, qui apparaît alors autour du disque obscur de la lune, a été spécialement l’objet d’un grand nombre d’observations. Elles ont confirmé l’opinion que cette couronne émane du soleil, et qu’elle se compose de deux couches concentriques: l’intérieure, qui est la plus brillante, a de deux à cinq minutes de degré de largeur , l’extérieure est radiée, et sa lumière va en s’affaiblissant graduellement, jusqu’à une distance de près de quinze minutes à partir du disque obscur. Une partie de cette lumière est polarisée, de sorte qu’elle peut réfléchir celle du soleil, en même temps qu’en émettre une propre.
Le père Secchi, en comparant les dernières photographies de cette couronne avec celles obtenues lors des éclipses de 1860, 1868 et 1869, a constaté qu’elles s’accordaient à manifester un affaiblissement de lumière et un abaissement vers les deux pôles du soleil. Des expériences récentes, faites en temps ordinaire, lui ont montré que le disque du soleil présente, en effet, habituellement deux calottes moins lumineuses près des pôles, d’environ 40 ou 50 degrés d’étendue à partir de ces points, et que c’est aussi là que.l’on voit le moins de protubérances rosées. Le n° de mai 1 871, du Bulletin météorologique du Collége romain, où cet astronome a inséré ces remarques, renferme aussi l’annonce que le professeur Tacchini de Palerme, auquel on doit déjà d’intéressantes représentations des protubérances solairejournalières observées par lui, est arrivé, en un jour très-clairs à voir la couronne en plein soleil, en regardant cet astre derrière un obstacle opaque convenablement disposé.

Traveaux scientifiques étrangers, La reveu scientifique de la France et de l’étranger, S. 2, A.1, n. 26

scarica l’articolo originale